Carnet de voyage

Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Cévennes & Mont-Lozère

Les Cévennes ...

... forment une chaîne de basse et moyenne montagne, formée de nombreuses vallées encaissées, au Sud-Est du Massif central.
La chaîne est à cheval sur les départements français de la Lozère et du Gard, prolongeant par le Sud les monts du Vivarais situés en Ardèche et en Haute-Loire et par le Nord les monts de Lacaune et de l'Espinouse situé en partie dans le département de l'Hérault.
La dénomination inclut généralement une partie de la plaine méridionale aux contreforts sud-est et notamment le bassin alésien.

Le relief marqué de cette région encore particulièrement enclavée, la rudesse de son climat, les spécificité de son terroir et des traditions qui s'y sont développés au fil des siècles, font des Cévennes un territoire spécifique en Languedoc.

Riche d'histoire, cette terre d'accueil a longtemps été marquée par les guerres de religion.
Parce que difficile d'accés, les protestants persécutés trouvèrent refuge au sein du relief cevenol.

Aujourd'hui, le Parc national des Cévennes y est implanté.
80% du territoire du Parc National est en Lozère.
La faune et la flore ont pu être préservées et sauvegardées. Des éspèces ont été reimplantés ou sont revenus naturellement.

C'est tout un patrimoine qui s'offre à vous ici.

 

Le Mont-Lozère ...

... formé de hauts plateaux granitiques, ce mont aux formes arrondis offre de larges panoramas vers les Cévennes, l'Aigoual et les Causses.
Si ces versants sont fortement boisés, sa crête est constituée de vaste étendues herbeuses destinées à l'agropastoralisme.

 

Situation géographique :

Altitude : 1699 mètres au sommet du pic de Finiels, le plus haut sommet du Massif Central qui ne soit pas d’origine volcanique.
Il forme une véritable entité géographique mise en valeur par les coupures du Tarn, du Lot, de l’Altier et de la Céze. Ses hauts plateaux s’alignent sur 35 kilomètres.

Mont-LozereLocalisation : Le Mont-Lozère se situe entre Florac, Mende, Génolhac et Villefort.
Caractéristique géologique : Le Mont-Lozère est un puissant massif granitique.
Son granite érodé s’est décomposé en de curieuses boules formant des chaos disséminés de ci de là dans des paysages de landes.
Activités : La physionomie et les paysages du Mont - Lozère se prêtent parfaitement aux promenades à pieds, à VTT ou à cheval. De nombreuses petites randonnées sont possibles, de même que des tours complets du massif sont décrits dans des topos guides.

 

Le pic de Finiels : Vue à 360°

Mont-Lozere, vue à 360° depuis le pic de finiels

Ancienne commanderie des hospitaliers, le Pic de Finiels et la Station du Mont Lozère sont appréciés pour les sports de pleine nature.
    - Ski (nordique et alpin), la luge, la randonnée en raquette en hiver. 
    - Randonnée pédestre, le VTT, l'équitation, ... le reste de l'année.
Ses versants reboisés au cours des dernières décennies ont retrouvé une parure de pins, de sapins et de hêtres

 

Station du Mont Lozère

skiLa Station du Mont Lozère est située à 7 kms du Bleymard en direction du Finiels, point culminant des Monts Lozère (1702m).
Aux antipodes des grandes stations de haute montagne, le Bleymard-Mont Lozère est un paradis pour les inconditionnels de nature préservée.
7 pistes de ski Alpin desservies par 5 remontées mécaniques et 18 km (5 pistes) de ski de fond. + d'infos sur la station

 

 

Saint-Julien du Tournel :

Cette partie là du Mont-Lozère (Bagnols-les-Bains, Le Tournel, Le Bleymard, Oultet, Cubières, Mas d'Orcières, ...) se différencie du restant du massif par la roche de schiste qui prédomine.
Concernant Saint-Julien du Tournel, hormis le château et l'église, le village de présente un intéressant patrimoine vernaculaire : moulin, ferradou, clocher de tourmente, etc.
Si vous êtes amateurs, vous pouvez faire un détour pour visiter l'entreprise de taille de schiste.

Le Château : Vue à 360°
Château Tournel (Lozere-48) à 360°
Le château du Tournel se situe sur un imposant promontoire schisteux, il se dresse à pic à près de 100 mètres de haut au dessus de la route qui mène de Bagnols-les-Bains au Bleymard et Villefort.
Sur cette crête longue de 250 mètres, 200 mètres étaient occupés par le logis seigneurial au Nord, le donjon à l’Ouest, le chemin de ronde et la double enceinte.
Les appartements se trouvaient à 22 mètres du sol au dessus de la première porte, mais il fallait en franchir 7 successives pour les atteindre.
Le donjon, bâti sur le point culminant était un polygone irrégulier flanqué de deux puissantes tours.
Le grand bâtiment situé au Nord était divisé en trois étages communiquant entre eux par des trappes ou par des escaliers.
Deux murs d’enceinte percés d’archères englobaient six tours reliées par un chemin de Retraite.

Chateau-TournelLes ruines du château, très imposantes, laissent deviner l'ampleur de l'ouvrage édifié au XIIe siècle par les barons du Tournel, vassaux du comte évêque de Mende.
Donjon, tours d'angles, chapelle, murailles sont encore visibles et le schiste couvert de lichens donne à l'ensemble une très curieuse couleur brun rougeâtre, inhabituelle pour une construction de cette époque.
Jugée trop onéreuse par les beaux-arts, la restauration de la citadelle n’a jamais pu être entreprise.
L’accès au Château est libre. Il se fait à pied par un sentier d’interprétation du paysage.

L'Église :
eglise-TournelCité pour la première fois en 1229, elle a été le lieu de sépulture des seigneurs du Tournel jusqu'au XVè siècle.
Petite église romane à nef unique comme bon nombre d'églises rurales, elle conserve encore une partie des anciennes peintures murales qui en recouvraient l'intérieur.

Autel-eglise-Le TournelAttention, église fermé hors offices religieux. Visites de l'église organisées ponctuellement dans l'année, se renseigner auprès du Pays d'Art et d'histoire Mende & Lot en Gévaudan, Téléphone : 04 66 31 27 39 • 06 42 57 93 09.
Site Web : http://www.pah-mende-et-lot.fr

 

Petit patrimoine :

Les hameaux du versant exposé au nord du Mont-Lozère disposent, en règle générale d'un patrimoine vernaculaire (fours à pain, fontaines, chapelles, ferradous, croix, maisons, ...) riche et souvent en très bon état de conservation.
Parmi ce petit patrimoine, les clochers de tourmente peuvent parfois intriguer le visiteur.
Ces clochers qui étaient présents dans le nord de la Lozère (Aubrac, Margeride et Mont-Lozère) faisaient partie intégrante de la vie des villages.
Ils marquaient les différentes saisons (fenaisons, transhumance, ...) et la vie communautaire qui régnait alors dans chaque hameau.
On les appelles aujourd'hui "Clochers de Tourmente" car lorsqu'en hiver la tourmente s'abattait sur nos régions, on sonnait la cloche des heures durand pour prévenir et accompagner les voyageurs qui pouvait facilement s'égarer.
Il est vrai que le relief de cette région, avec une altitude assez élevée, entraîne des conditions climatiques particulières. Ainsi, les hivers sont rudes et la tourmente balaye les versants où ces petits villages demeurent isolés.
La tourmente, c’est le mélange diabolique du vent et de la neige, qui entraîne le voyageur dans un égarement total.
Aucune visibilité, la perte de tout repère, une sorte d’état d’hypnose, un destin qui bascule en quelques secondes... on dit que les hommes qui se sont trouvés dans la tourmente ont connu un avant goût de l’enfer et de la terreur.
Du moins ceux qui y ont survécu... car nombre de bergers et de voyageurs ont succombé à cet événement terrible, parfois à quelques mètres d’une habitation...

Clocher de Tourmente des Sagnes

 

 

Le clocher de tourmente des Sagnes
C’est un beau clocher en granite qui se dresse au cœur de ce hameau traditionnel.
La cloche due à la fonderie Paccano (Annecy 1928) a un nom : Maria Louisa et porte inscription latine "a fulgure et tempestate liberanos domine" ce qui signifie "de la foudre et de la tempête, seigneur libère nous".
Le clocher est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 17 juillet 1992.

 

Le clocher de tourmente de Servies
Clocher de Tourmente de Servies se dresse face au lavoir, il se présente comme un clocher-mur. Il est en granite de taille impeccable.
Sa cloche date de 1778, c'est une des plus ancienne pour ce type de monument. On note que ce clocher offre une logo-abris pour le sonneur, ce qui n'était pas négligeable lorsqu'on sonnait plusieurs jours pour rapatrier les voyageurs égarés.
L'inscription latine de la cloche "ora pro nobis sanch private elecnio sinis et lutis. Frates ludovici erinitae valoton" se traduit aussi : " prie pour nous, saint privat, par les aumônes et par les soins de frère Louis VALENTIN, ermite.
Ce clocher est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 4 septembre 1992.

 

Le clocher de tourmente d'Oultet
clocher-tourmente-Oultet Le clocher se dresse sur l’ancien four à pain du village. Il se trouve sur l’unique route qui parcourt le hameau ; il est donc incontournable.
Les clochers sont d’habitude plus isolés, mais celui d’Oultet est remarquable car il forme un ensemble harmonieux en schiste avec le four à pain communal. La cloche porte une date "1872" et le nom du fondeur : Montel de Mende.
Le clocher fait parti de l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis le 17 juillet 1992.

 

Le clocher de tourmente de la Fage (Valdonnez)
Clocher de Tourmente de la Fage Le hameau de La Fage est situé sur le versant Ouest du Mont – Lozère. Ce hameau possède un ensemble architectural remarquable avec son beau clocher surmonté d’un arc doubleau, son four à pain et la croix avec son bénitier. La commune de Saint – Etienne du Valdonnez a pris soin d’entretenir et restaurer ce monument. Le clocher est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 17 juillet 1992.

 

 

L'Étang de Barrandon  (Valdonnez) :

L’étang de Barrandon est labellisé charte européenne du tourisme durable.

Géré par le Comité Départemental de la fédération de la Pêche, il est situé en zone Coeur du Parc National des Cévennes, sur la Commune de Saint-Etienne-du-Valdonnez.
Seule une partie du lac est ouverte à la pêche.

+ d'infos sur l'étang de Barrandon

peche-barrandon

 

Le Bramont (Valdonnez) :

Le Bramont prend sa source au Roc des Laubies (1518 m), sur le mont Lozère.
Il descend les gorges auxquelles il a donné son nom puis traverse la vallée du Valdonnez en longeant le flanc sud-ouest du "truc de Balduc".
Il reçoit les eaux de la "Nize" au sud de Rouffiac et Saint-Bauzile, puis rejoint quelques kilomètres plus loin, à Balsièges, le "Lot" en rive gauche (7 kilomètres en aval de Mende).
La longueur de son cours est de 25,4 km.
Très appréciée des pêcheurs, cette rivière subit de très forte variation de son débit tout au long de l'année.

Riviere 

Sites touristiques

Voir tous les sites touristiques

Itinéraires moto

Voir tous les itinéraires moto
  • CIRCUIT MOTO N°14 : GORGES DU TARN, CÉVENNES ...

    Longueur du parcours : 147.9 km

    Circuit moto : 148 km. Ce circuit en moto vous mènera au cœur de la Lozère à travers ses nombreuses richesses naturelles et ses paysages grandioses. Départ du Bleymard. S'engager ...

    0min moyen
    Plus d'infos
  • CIRCUIT MOTO N°13 : BALADE AU PIED DU MONT LOZÈRE ...

    Longueur du parcours : 130.5 km

    Circuit moto : 130.5 km. Cette balade en moto sur une route aventureuse et joueuse au pied du Mont Lozère vous fera découvrir le point culminant de notre département (1 700 m). Le mont ...

    0min moyen
    Plus d'infos