Carnet de voyage

Version imprimable

Current Size: 100%

L'Opéra au cinéma

L'Opéra au cinéma

Depuis plusieurs années, le cinéma Trianon de Mende programme des diffusions en direct depuis l'Opéra Garnier ou l'Opéra Bastille de pièces de ballet ou d'Opéra.
Le succès est indiscutable.

 

Programmation 2018 - 2019 : 

 

L'Opéra en direct au cinéma de Mende - Les Huguenots

Les Huguenots

 • Jeudi 4 octobre 2018 à 17h45
 Opéra de Giacomo Meyerbeer en direct de l’Opéra Bastille  -  4h50   dont 2 entractes (en langue française, sous-titré en français)

La venue de Giacomo Meyerbeer à Paris en 1825 devait rebattre les cartes du théâtre lyrique.
En imposant le genre du Grand opéra, le compositeur fit de l’Histoire le pivot majeur du spectacle au XIXe siècle.

Les Huguenots est une monumentale fresque figurant d’impossibles amours dans le contexte de la Saint-Barthélemy.
Créée à l’Opéra de Paris, l’oeuvre y fêtait en 1936, après plus de mille représentations, son centième anniversaire avant d’être rangée dans un tiroir mémoriel de la "grande boutique".
Pour sa redécouverte, Andreas Kriegenburg inscrit ces intemporels conflits amoureux et religieux dans un cadre immaculé où les costumes n’en ressortent que plus flamboyants et le sang des victimes plus violemment rouge.

Direction musicale : Michele Mariotti  -  Mise en scène : Andreas Kriegenburg  -  Décors : Harald B. Thor  -  Costumes : Tanja Hofmann  -  Lumières : Andreas Grüter  -  Chorégraphie : Zenta Haerter  -  Chef des choeurs : José Luis Basso  -  Orchestre et Choeurs de l’Opéra National de Paris  -  Marguerite de Valois : Diana Damrau  -  Raoul de Nangis : Bryan Hymel  -  Valentine : Ermonela Jaho  -  Urbain : Karine Deshayes  -  Marcel : Nicolas Testé  -  Le Comte de Saint-Bris : Paul Gay  -  Une dame d’honneur : Julie Robard-Gendre  -  Cossé : un étudiant catholique :  -  François Rougier  -  Le Duc de Nevers : Florian Sempey  -  Tavannes : premier moine : Cyrille Dubois  -  Méru : deuxième moine : Michal Partyka  -  Thoré : Maurevert : Patrick Bolleire  -  Retz : troisième moine : Tomislav Lavoie  -  Coryphée : une jeune fille catholique :  -  une bohémienne : Élodie Hache  -  Bois-Rosé : valet : Philippe Do  -  Un archer du guet : Olivier Ayault  -  Coryphée : Vincent Morell  -  Quatre seigneurs : John Bernard :  -  Cyrille Lovighi : Bernard Arrieta :  -  Fabio Bellenghi

 

 

 

 

Opera en direct au cinema de Mende : Hommage à Jérôme ROBBINS

Hommage à Jérôme ROBBINS

 • Jeudi 8 novembre 2018 à 20h
    Ballet - 2h avec 1 entracte - Chorégraphies : Jerome Robbins

Jerome Robbins considérait le Ballet de l’Opéra de Paris comme sa seconde famille après le New York City Ballet.
Ce spectacle en son honneur réunit des oeuvres qui témoignent de l’infinie diversité de ses sources d’inspiration et de son génie de la scène.
Entre l’énergie de Glass Pieces, pièce de grand format, et la douceur tout intérieure d’Afternoon of a Faun et de A Suite of Dances, se dessine cette capacité rare de faire vibrer les corps dans une compréhension vivante de la musique.
Avec l’entrée au répertoire du célèbre Fancy Free, véritable portrait théâtral d’une époque, Robbins offre une autre facette de ses talents.

AFTERNOON OF A FAUN
Musique : Claude Debussy  -  Décors : Jean Rosenthal  -  Costumes : Irene Sharaff  -  Lumières : Jean Rosenthal  - 
A SUITE OF DANCES
Musique : Johann Sebastian Bach  - Décors : Jean Rosenthal  - Costumes : Irene Sharaff  - Lumières : Jean Rosenthal  - Violoncelle : Sonia Wieder-Atherton  - 
FANCY FREE
Entrée au répertoire  - Musique : Leonard Bernstein  - Décors : Oliver Smith  - Costumes : Kermit Love  - Lumières : Ronald Bates  - 
GLASS PIECES
Musique : Philip Glass  - Décors : Jerome Robbins, Ronald  - Bates  - Costumes : Ben Benson  - Lumières : Jennifer Tipton  - 
Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet de l’Opéra national de Paris  -  Direction musicale : Valery Ovsyanikov  -  Orchestre de l’Opéra national de Paris

 

 

 

 

L'Opéra en direct au cinéma de Mende - Simon Boccanegra

Simon Boccanegra

 • Jeudi 13 décembre 2018 à 19h45
 Opéra de Giuseppe Verdi  -  En direct de l’Opéra Bastille - 2h50 dont 1 entracte (en langue italienne, sous-titré en français)

Les ambivalences du théâtre verdien s’entendent avec une netteté toute particulière dans les rôles de baryton.
Parmi eux, celui de Boccanegra, corsaire devenu doge génois, témoin préoccupé des déchirements qui opposaient au XIVe siècle patriciens et plébéiens.
Opéra éminemment politique où les conflits de pouvoir se mêlent aux tempêtes de la vie familiale, Simon Boccanegra fait écho à la vie de son compositeur - lui qui arbora l’étendard de l’unification italienne et surmonta la perte de sa femme et de ses enfants.
Calixto Bieito, le plus shakespearien des metteurs en scène d’opéra, offre humanisme et vérité à cette oeuvre hantée de scintillantes images maritimes.

Direction musicale : Fabio Luisi  -  Mise en scène : Calixto Bieito  -  Décors : Susanne Gschwender  -  Costumes : Ingo Krügler  -  Lumières : Michael Bauer  -  Vidéo : Sarah Derendinger  -  Chef des Choeurs : José Luis Basso  -  Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris  -  Simon Boccanegra : Ludovic Tézier  -  Jacopo Fiesco : Mika Kares  -  Maria Boccanegra (Amelia Grimaldi) :  -  Maria Agresta  -  Gabriele Adorno : Francesco Demuro  -  Paolo Albani : Nicola Alaimo  -  Pietro : Mikhail Timoshenko  -  Un capitano dei balestrieri :  -  Cyrille Lovighi  -  Un’ancella di Amelia :  -  Virginia Leva-Poncet

 

 

 

 

L'opéra en direct au cinema de Mende - Carmen de Bizet

Carmen

 • Jeudi 17 janvier 2019 à 19h45
 Opéra de Georges Bizet en quatre actes (1875)

Musique de Georges Bizet, Poème de Henri Meilhac et Ludovic Halévy, d’après Prosper Mérimée.

"Jamais Carmen ne cèdera, libre elle est née, libre elle mourra", lance l’héroïne de Bizet à Don José à la fin de l’opéra.
Cette irrépressible liberté, couplée à la nécessité de vivre toujours plus intensément sur le fil du rasoir, la mise en scène de Calixto Bieito en rend compte comme nulle autre. Du personnage de Mérimée, Carmen conserve chez Bieito les contours profondément ibériques et le tempérament brûlant de celle qui vit de petits trafics.
Mais l’oiseau rebelle est foncièrement de notre époque. Vamp aguicheuse et insoumise, témoin de la brutalité masculine et sociétale, elle roule à grande vitesse, pressée d’exister.

Direction musicale : Sir Mark Elder, Mise en scène : Calixto Bieito, Décors : Alfons Flores, Costumes : Mercè Paloma, Lumières : Alberto Rodríguez Vega, Chef des Choeurs : José Luis Basso, Chef des Choeurs adjoint : Alessandro Di Stefano, Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris, Maîtrise des Hauts-de-Seine / Choeur d’enfants de l’Opéra national de Paris.

Carmen : Elīna Garanča  -  Don José : Roberto Alagna  -  Micaëla : Maria Agresta  -  Escamillo : Ildar Abdrazakov  -  Frasquita : Vannina Santoni  -  Mercédès : Antoinette Dennefeld  -  Le Dancaïre : Boris Grappe  -  Le Remendado : François Rougier  -  Zuniga : François Lis  -  Moralès : Jean-Luc Ballestra  -  Lillas Pastia : Alain Azérot

 

 

 

 

L'Opéra en direct au cinéma de Mende - Le lac des cygnes

Le lac des cygnes

 • Jeudi 21 février 2019 à 19h15
 Ballet de Piotr Ilyitch Tchaïkovski en quatre actes -  En direct de l’Opéra Bastille - 2h35 dont 1 entracte
Musique de Piotr Ilyitch Tchaïkovski - Livret de Vladimir Begichev & Vassili Geltser - Chorégraphie de Rudolf Noureev - D’après Marius Petipa & Lev Ivanov

En composant Le Lac des cygnes, Tchaïkovski s’empare de la légende de l’oiseau immaculé pour créer l’une des plus belles musiques jamais écrites pour le ballet. Les chorégraphes Marius Petipa et Lev Ivanov donneront leurs lettres de noblesse à l’histoire de cet amour impossible entre un prince terrestre et une princesse-oiseau, et façonneront à leur tour le mythe de la danseuse-cygne, ballerine par excellence. En créant en 1984 sa version pour le Ballet de l’Opéra de Paris, Rudolf Noureev choisit de lui donner une dimension freudienne, éclairant d’une profondeur désespérée le rêve poétique de Tchaïkovski.

Décors : Ezio Frigerio Costumes : Franca Squarciapino  -  Lumières : Vinicio Cheli  -  Les Étoiles, les Premiers Danseurs  -  et le Corps de Ballet de l’Opéranational de Paris  -  Direction musicale : Valery Ovsyanikov  -  Orchestre de l’Opéra national de Paris

 

 

 

 

L'opéra en direct au cinema de Mende - Lady MacBeth de Mzensk

Lady MacBeth de Mzensk

 • Mardi 16 avril 2019 à 19h30
 Opéra en quatre actes et neuf tableaux

Musique de Dmitri Chostakovitch, Livret d’Alexandre Preis & Dmitri Chostakovitch - D’après Nikolaï Leskov

Du projet initial de Chostakovitch - consacrer une trilogie aux destins tragiques de femmes russes à travers les âges - ne demeura qu’un opéra coup-de-poing : Lady Macbeth de Mzensk. S’il est l’un des puissants ressorts de l’oeuvre, l’intertexte shakespearien est ici bien amer : contrairement à Lady Macbeth, Katerina Ismailova – qui, dans la Russie profonde du XIXe siècle, tombe amoureuse d’un employé de son mari et sera finalement acculée au suicide - est moins manipulatrice que victime d’une société violente et patriarcale. Krzysztof Warlikowski libère aujourd’hui la force de subversion de cette oeuvre brûlante et scandaleuse, qui a marqué les premières années de l’Opéra Bastille.

Direction musicale : Ingo Metzmacher  -  Mise en scène : Krzysztof Warlikowski  -  Décors et costumes : Małgorzata Szczęśniak  -   Lumières : Felice Ross  -  Vidéo : Denis Guéguin  -  Chorégraphie : Claude Bardouil  -  Dramaturgie : Christian Longchamp  -  Chef des Choeurs : José Luis Basso  -  Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris  -  Boris Timofeevich Ismailov : Dmitry Ulyanov  -  Zinovy Borisovich Ismailov : John Daszak  -  Katerina Lvovna Ismailova : Aušrinė Stundytė  -  Serguei : Pavel Černoch  -  Aksinya : Sofija Petrovic  -  Le Balourd miteux : Wolfgang Ablinger-Sperrhacke  -  Sonietka : Oksana Volkova  -  Un Maître d’école : Andrei Popov  -  Un Pope, un gardien : Krzysztof Baczyk  -  La Bagnarde : Veta Pilipenko  -  Le Chef de la police, le Vieux bagnard : Alexander Tsymbalyuk  -  Un Officier : Sava Vemic  -  Le Régisseur : Florent Mbia  -  Le Portier : Julien Joguet  -  Les Contremaîtres : Hyun-Jong Roh, Paolo Bondi, Antonel Boldan  -  Le Meunier : Jian-Hong Zhao  -  Le Cocher : John Bernard  -  Le Policier : Pierpaolo Palloni  -  Un Invité ivre : Fernando Velasquez

 

 

 

 

L'Opéra en direct au cinéma de Mende - Cendrillon

Cendrillon

 • Jeudi16 mai 2019 à 19h15
 Ballet de Sergueï Prokofiev en trois actes -  En direct de l’Opéra Bastille - 2h50 dont 2 entractes
D’après Charles Perrault, Musique de Sergueï Prokofiev, Adaptation, chorégraphie et mise en scène de Rudolf Noureev

Le célèbre conte de Charles Perrault, mis en musique par Sergueï Prokofiev, est transposé dans un décor de cinéma où se succèdent les références aux héros du 7e art américain.
Rudolf Noureev propulse sa Cendrillon sous les sunlights hollywoodiens. Avec un producteur pour fée marraine et un acteur vedette comme prince charmant, elle échappe à son destin misérable et voit ses rêves s’accomplir.
Une histoire qui n’est pas sans rappeler celle du chorégraphe, jeune Tatar devenu star internationale.
Avec ce "ballet-métaphore", la Compagnie rend hommage à Rudolf Noureev qui fut son directeur.

Décors : Petrika Ionesco Costumes : Hanae Mori  -  Lumières : Guido Levi  -  Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet de l’Opéra national de Paris  -  Direction musicale : Vello Pähn  -  Orchestre Pasdeloup

 

 

 

 


L'opéra en direct au cinema de Mende - Don Giovanni

Don Giovanni - Dramma giocoso en deux actes

 • Vendredi 21 juin 2019 à 19h15
 En direct du Palais Garnier - 3H40 dont 1 entracte - En langue italienne, sous-titré en français(

Musique de Wolfgang Amadeus Mozart, livret de Lorenzo Da Ponte

Du projet initial de Chostakovitch - consacrer une trilogie aux destins tragiques de femmes russes à travers les âges - ne demeura qu’un opéra coup-de-poing : Lady Macbeth de Mzensk. S’il est l’un des puissants ressorts de l’oeuvre, l’intertexte shakespearien est ici bien amer : contrairement à Lady Macbeth, Katerina Ismailova – qui, dans la Russie profonde du XIXe siècle, tombe amoureuse d’un employé de son mari et sera finalement acculée au suicide - est moins manipulatrice que victime d’une société violente et patriarcale. Krzysztof Warlikowski libère aujourd’hui la force de subversion de cette oeuvre brûlante et scandaleuse, qui a marqué les premières années de l’Opéra Bastille.

Direction musicale : Philippe Jordan  -  Mise en scène : Ivo Van Hove  -  Décors et lumières : Jan Versweyveld  -  Costumes : An D’Huys  -  Dramaturgie : Jan Vandenhouwe  -  Chef des Choeurs : Alessandro Di Stefano  -  Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris  -  Don Giovanni : Étienne Dupuis  -  Il Commendatore : Ain Anger  -  Donna Anna : Jacquelyn Wagner  -  Don Ottavio : Stanislas de Barbeyrac  -  Donna Elvira : Nicole Car  -  Leporello : Philippe Sly  -  Masetto : Mikhail Timoshenko  -  Zerlina : Elsa Dreisig

 

Informations & tarifs :

 - Tarif normal : 21€

 - Tarif réduit : 17€

    * Moins de 18 ans et étudiants
    * Chômeurs / RSA

 - Abonnement : 85€
Donne droit à une carte de 5 spectacles au choix à tarif réduit (1 place maximum par spectacle). Possibilité d'acheter aussi le 6è, 7è et 8è spectacle au tarif réduit de 17€
En souscrivant à un abonnement, vous bénéficiez : 
 * d'un tarif privilège,
 * d'une priorité de réservation sur les spectacles de votre choix (billetterie ouverte 15 jours avant le spectacle),
 * du tarif réduit sur la saison "Théâtre au cinéma",
 * d'une priorité de réabonnement pour la saison prochaine.

Renseignements / réservation : 04 66 94 01 10

Office de Tourisme Intercommunal Mende, Coeur de Lozère

Mende on smartphone
  • Français
  • English
  • Italiano
  • Español